Retour de l'éternel refrain sur le soleil, les cocktails, la plage et le sable chaud — vous l'avez remarqué aussi, nous sommes en été. Les potes nous saoulent à poster des photos de leurs vacances au paradis, Paris est désert sinon une ligne 1 bien remplie, les mails ne trouvent de réponses que des semaines plus tard... Bref, on arrive, au moins égayer tout ça, au mieux vous offrir la bande son de votre chaude saison avec une playlist de 10 chansons sélectionnées par la rédaction.

Allez, on vous laisse ça là, on retourne sur le transat.

 Illustration : Louna Humbert

1/ DVA x Addison Groove - Allyallrecords (par Antoine Buffard)

Parce qu'été ne rime pas forcément avec lobotomie. Parce que Hyperdub est l'un des meilleurs labels de ces dix dernières années. Que DVA et Addison Groove ensemble c'est "dream teamesque". Et qu'en dehors de ce type d'artistes, tout les disques qui sortent ces derniers temps sonnent pareils.

2/ Alessia Cara - Here (par Marianne Bergès)

C'est le rythme lancinant qui m'inspire l'été, les vagues, la nonchalance. Qu'on m'apporte un Spritz que je tiendrai d'une main lâche en me déhanchant sur la plage. Et que ça saute.

3/ Jamie XX - I Know There's Gonna Be (Good Times) ft. Young Thug & Popcaan (par Thomas Ferraré)

En plus de respirer l'été, ce track est juste la rencontre parfaite de ce qui se fait de mieux aujourd'hui en électronique, en rap US et en dancehall.

4/ Bjarki - I Wanna Go Bang (par Raphaël de Seroux)

Parce que l'été ce n'est pas seulement mojitos et sable chaud mais aussi warehouses bondés et verres salés. Ce track d'un jeune talent venu tout droit du pays des trolls et signé sur le label de Nina Kraviz a déjà été intégré aux playlists de la belle sibérienne, de son copain Ben et d'autres solides références comme Len Faki et Dave Clarke. Bref, ça tourne en boucle depuis un mois dans tous les festivals du monde. Track ID please ? Voilà coco.

5/ Bot'Ox - Blue Steel (par Alexandra Stolz)

Revenir de la plage en voiture, fenêtres ouvertes, cheveux encore emmêlés de sel, du sable sur les pieds... La voix complètement enivrante d'Anna Jean et le rythme hypnotique qui te pousse juste à fermer les yeux de bonheur.

6/ Ebo Taylor / Pat Thomas / Henrik Schwarz - Ene Nyame 'A' Mensuro (Henrik Schwarz Blend) (par Roxanne Gintz)

Un track électrisant et pourtant reposant qui marque ce temps transitoire entre l'année passée et celle à venir. Entre attente et excitation, la voix d'Ebo Taylor nous rassure, tout va bien se passer, laisse couler.

7/ Borrowed Identity & Mechanical Soul Brother - "Dance With Us" (par Germain Calsou)

Le soleil vient rosir les toits pourtant gris de la ville écrasée de chaleur. La nuit tombe en même temps que les verres. Les "dance with me" résonnent plus comme un impératif qu'une invitation.

8/ Melja - Steady Mobbin' (par Pierre Serafini) 

Un morceau totalement imparable de Nathan Melja, meilleur espoir de la scène house française, signé chez Mister Saturday Night. Puisqu'il est entendu que l'été est la saison de la fête, faisons-la ! Mais n'oublions pas pour autant l'expérimentation, et laissons-nous dériver le long de ces patterns de drums saturées pour atterrir sur ce drop magistral, juste après ce break abstrait et jouissif. De quoi réunir nerds et party girls sur un dancefloor façon 75021.

9/ M¥SSKETA - BURQA DI GUCCI (par Jean-Paul Deniaud)

L'assommant soleil a lâché ses derniers traits sur les chairs suantes de la ville. Tout pue, tout colle, mais toi tu sais garder la classe : sous ta burqa, long drink en main, tu portes des Gucci. Et tu chantes : "Islamist night fever".

10/ Major Lazer - Lean On (par Sylvain Di Cristo)

Promis, on s'est calmé ! Je continue néanmoins à l'écouter en loucedé, trop tôt pour que les collègues soient arrivés, trop tard pour qu'ils soient restés — à raison d'une fois par semaine, quand le son blanc des rouleaux d'eaux qui se fracassent sur les galets de ma plage niçoise se fait trop bourdonnant au creux de mon tympan.