Disclosure, c'est le retour. Le célébrissime duo anglais a récemment fait sauter le cadenas en annonçant, deux ans après Settle, la sortie de leur second album Caracal avec le premier track "Holding On" featuring Gregory Porter. Puis vint le clip annonçant au passage l'arrivée imminente de trois autres vidéos, toutes réalisées par Ryan Hope. Un jeu de poupées russes qui nous fait découvrir au compte-gouttes les ressources débordantes de nos canailles anglaises, mais dont les quatre clips mis bout-à-bout, formeront le film éponyme à l'album, Caracal.

Premier clip, dans un monde futuriste sur-sécurisé, l'histoire d'une jeune fille énigmatique qui renferme un pouvoir que seuls quelques personnes connaissent et que certains semblent décidés à s'approprier. Sorte de Cinquième Élément sauce 2015, dont les Mangalores seraient ici des CRS en casques et hélicoptères à rayon laser.

Sur leur Facebook, ils précisent : "Cette fois-ci, nous avons voulu créer quelque chose de vraiment différent avec nos clips, quelque chose d'unique qui pourrait connecter d'une manière spéciale tous les tracks de l'albums et les vidéos ensemble."

Un procédé plutôt bien pensé dont l'esthétique plus qu'agréable à visionner fait forcément écho aux impressionnants clips léchés de l'écurie de Bromance Records.

Update 27/07 :

Après le clip de "Holding On", voilà celui de "Omen" featuring Sam Smith, qui, dans l'histoire, se déroule deux semaines après le premier.

Update 15/09 : et le troisième, "Jaded" vient de tomber juste aujourd'hui.