À en voir l'ensemble des documentaires qui reviennent sur les premiers émois des différents genres de musique électronique, on se demanderait bien si un travail de mémoire collective ne serait pas en cours. Après le fameux Bienvenue au Club d'Arte, Baltimore, where you at ? de Street Tease, Daft Punk Unchained de Canal +, c'est au tour du club mythique de l'Haçienda d'avoir son propre documentaire.

Haçienda

Loin du déjà existant docu-drama 24 Hour of Party People de Michael Winterbottom, Do You Own The Dancefloor ? retracera d'une toute autre manière les premiers émois du club qui a fait suer et mâcher le nord de l'Angleterre au début des années 80, lorsque l'acid-house débarque et que les premières raves s'organisent.

L'histoire d'un lieu emblématique où est né le second Summer of Love, poussé Laurent Garnier à faire des allers-retours interminables depuis Paris à bord de sa "ravemobile" pour jouer en tant que DJ Pedro, ou encore accueilli les premiers noms qui allaient alors déferler sur l'Europe... Mais celui qui a aussi renfermé de sales histoires, entre guerres de gang, violence et traffic de drogue, et qui aura particulièrement souffert de la répression de la Dame de Fer pour finalement baisser le rideau en 1997 suite à la perte de sa licence. Do You Own The Dancefloor ? retrace donc cette histoire, mais au travers de ceux qui, suite à sa démolition en 2000, ont racheté aux enchères meubles, fournitures, pissotières, bouts de dancefloor et briques... Une conservation matérielle nécessaire derrière laquelle se cache bien des souvenirs.

Haçienda

Après Glastonbury et Manchester, le documentaire sera présenté dans plusieurs festivals de cinéma. Sa sortie publique n'a pas encore été annoncée mais l'ensemble des dons récoltés sera reversé à l'association Cancer Research & Kidneys for Life.