"Faites gaffe !", c'est ce qu'on entend en ce moment à propos de ces ecsta UPS jaunes qui ont envoyé six Anglais à l'hôpital la semaine dernière. Et il faut tout de suite les différencier des cachets "Superman" rouges qui ont déjà fait plusieurs victimes et même une Française pendant le festival de Dour l'année dernière.

Avec ces UPS, on ne parle pas d'un taux surélevé de PMMA (para-méthoxyméthamphétamine, l'ingrédient très toxique que contiennent les Supermans), mais tout simplement d'une énorme concentration en MDMA, la substance active de l'ecstasy. Mixmag parle de 278 mg de MDMA pure contenus dans les UPS jaunes, tandis que le site Pill Reports avance 206 mg. Quoi qu'il en soit, c'est beaucoup ; ça représente près de 1/4 de gramme de pure MDMA dans un seul cachet, soit "trois ou quatre fois plus puissant que la dose standard anglaise".

De la MDMA, substance active de l'ecstasy

En ce qui concerne son prix, la pill est à £10 (13,50€ environ). Ce qui n'est pas forcément donné sur le marché actuel. Mais c'est un peu plus haut dans la chaîne qu'il faut regarder, avec des prix qui tombent à £25-£40 (34€-54€) pour un gramme de MDMA. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que "cela fait des années que nous n'avons pas eu autant de MDMA dans l'Union Européenne."

Encore un étonnant constat qui peut lui aussi s'expliquer par une nouvelle façon de fabriquer de la MDMA. Ce serait, toujours selon Mixmag, un chimiste allemand qui aurait remplacé le PMK, son principal produit chimique illégal, par du PMK-Glycidate, légal, lui.

enbcoqkdr40-5420-1050x699

Du coup, Drogues Info Service vous le rappelle : la consommation de drogue en France est interdite.