10 ans = 10 tracks. Un par jour à commencer par aujourd'hui, le DJ allemand explique sa démarche sur Facebook : "Pour célébrer les 10 ans du Berghain, j'ai décidé de poster dix tracks, un par jour, sans ordre particulier, qui pour moi capturent l'esprit du Berghain — chaque track a une histoire, un souvenir associé ou un sentiment qui me connecte, moi et j'en suis certain, beaucoup d'autres aussi, à cet endroit magique."

#1 DJ Hyperactive - Wide Open

"Je l'ai joué jusqu'à ce qu'il sorte en 1998, mais lorsque je l'ai joué au Berghain pour la première fois, avec son beat piétinant et ses simples mais incroyables chords staccato, le track révéla alors tout son potentiel — entre ces murs, il eut une nouvelle vie." 


#2 DVS1 - Pressure

"Quand j'entends que le Berghain est affectueusement décrit comme une "église", un track m'arrive toujours à l'esprit : 'Pressure' a quelque chose de spirituel avec son orgue — et joué à la fin d'un très très long set, ce track peut vraiment vous élever dans une sphère supérieure."


#3 Mathew Jonson - Marionette

"Ce morceau est sorti à l'époque où j'ai joué mon premier set au Berghain, juste après l'ouverture, il y a dix ans. Je me souviens l'avoir écouté pour la première fois au casque à Hardwax, et être choqué par sa profondeur monumentale, presque à la limite de la trance. Il ne ressemblait à rien de ce qu'on connaissait, et j'ai encore des frissons à chaque fois que je le joue."

#4 James Ruskin - Work (Steve Rachmad remix)

"Sans aucun doute l'un des morceaux de techno les plus féroces de ces dix dernières années. Quiconque a déjà été au Berghain s'est retrouvé à un moment en train de crier dessus avec son poing en l'air."

#5 In Sync - Storm Techno Classic by Lee Purkis aka InSync

"Je n'ai découvert ce morceau que lors de sa réédition en 2006. A l'origine, il a été produit en 1992 dans un studio minuscule. Son tambourinage chaotique ainsi que sa mélodie subtile et étrange qui siffle ont créé une atmosphère fantastique quatorze ans plus tard." 

#6 Green Velvet - Destination Unknown

"Pas grand-chose à dire, peut-être l'un des morceaux les plus joués au Berghain, au moins dans ses cinq premières années. Il est peut-être la raison pour laquelle le Berghain est devenu synonyme de cette espèce de son froid industriel et métallique."

#7 Umek - Gatex

"Je l'ai entendu pour la première fois lorsque Marcel Dettmann l'a joué dans une de nos sessions en back-to-back. Je me suis dit : "Mon dieu, mais c'est quoi ça ?!". C'est un morceau si puissant qu'il envoie une vague d'énergie dans le club sans même utiliser un kick."

#8 Martyn - Is This Insanity? (Ben Klock remix)

"La voix obsédante de SpaceApe, malheureusement décédé l'année dernière, avait rendu la création de ce remix facile. Aujourd'hui, je me rends compte combien il a été inspiré par sa voix combinée à l'architecture et à l'atmosphère du Berghain."

#9 Heiko Laux - Hypnomarchin'

"A mon avis, c'est, avec 'Souldancer', le plus beau morceau de Heiko. J'ai connu avec 'Hypnomarchin' des moments géniaux dans d'innombrables sets marathons au Berghain. J'adore le côté dramatique du synthétiseur auquel répond gentiment la douce mélodie du piano."

#10 Link - Amenity

"Une mélodie incroyablement belle de 1992. Tous les résidents ont probablement déjà terminé leur set avec ce morceau."